Intoxication aux métaux: Le Titane

Le titane est moins connu que ses homologues: mercure, aluminium et plomb, mais il n’en demeure pas moins tout aussi toxique lorsqu’il est présent dans le corps humain en quantité trop importante.

On le retrouve sous forme de dioxyde de titane ou oxyde de titane composé d’oxygène et de titane (ou TIO2). On lui donne des noms différents selon les secteurs d’utilisation.

Entre 10 000 et 100 000 tonnes de nanoparticules de dioxyde de titane ont été déclarées produites et/ou importées en France en 2013.

Comment reconnaître le Dioxyde de Titane?

Il possède des propriétés opacifiantes, colorantes (blanc immaculé), anti-uv et absorbantes d’UV. En clair, dés qu’un produit doit être plus blanc que blanc ou que l’on cherche à éviter les effets du soleil, il n’est souvent pas loin.

Dans l’alimentaire il est connu sous le nom de colorant E171 et dans la cosmétique: CI77891. On le retrouvera aussi sous le nom de Dioxyde de Titane ou Titanium Dioxyde.

Ses domaines d’utilisations

Travaux

Papeterie, peinture, plastique, céramique…

Aliments, boissons et emballages

Fromages industriels, pâtisseries industriels, chewing-gums, confiseries, sodas…

Soins

Produits d’hygiène, savons, dentifrices, crèmes cosmétiques, crèmes solaires…
Exemple de cosmétiques contenant du TIO2

Santé

Coloration et texture de nombreux médicaments en gélules ou excipient pour les vaccins.

Effets sur l’homme

Depuis 2006, il est classé comme  un possible cancérigène par le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer).

Des études portant sur des rats ont démontré qu’en concentration trop importante, il provoquait :

  • Diminution de l’immunité.
  • Inflammation pulmonaire chronique.
  • Saturation de la clairance pulmonaire (capacité du poumon à nettoyer le sang).
  • Prolifération anarchique de cellules (pouvant favoriser les cancers).
  • Destruction de tissus pulmonaires avec fibrose .

Le CNAM (Centre National des Arts et Métiers) lors de son nano forum de 2008 s’inquiétait de la présence de la molécule dans les peintures et le ciment redoutant notamment :

  • Des maladies auto-immunes.
  • Des accumulations associées à une altération au niveau du foie.
  • Des accidents au contact de produits d’écho-contraste (lors de radio etc…).

En 2008 également, une étude franco-suisse sur des cellules humaines a mis en évidence son caractère inflammatoire au niveau pulmonaire et péritonéal (enveloppe de la loge digestive) laissant ainsi supposer les effets cancérigènes du produit.

Le professeur Jürg Tschopp qui pilotait l’étude explique que cette molécule a les mêmes effets toxiques que l’amiante.

Que faire?

Ce produit est omniprésent dans de trop nombreux secteurs pour pouvoir l’éliminer totalement de nos vies. Cependant nous pouvons tout de même agir.

Il faut impérativement vérifier que les produits que vous utilisez au quotidien n’en contiennent pas : en priorité le dentifrice,  le déodorant ou tout produit que vous ingérez  ou que vous pouvez inhaler. A surveiller également, vos crèmes quotidiennes et solaires. Les enfants ont une peau plus fine et perméable que la nôtre, redoublez de vigilance pour les crèmes que vous leurs appliquez.

Si vous avez des symptômes pulmonaires ou digestifs inexpliqués qui s’atténuent à la suite de ses précautions, n’hésitez pas à contacter votre médecin pour lui en parler (certains examens peuvent montrer la présence de dioxyde de titane notamment au niveau des glandes salivaires en cas d’ingestion à répétition).

Dans un second temps, un homéopathe ou ostéopathe pratiquant la détoxication homéopathique vous aidera à nettoyer votre corps du titane.

N’hésitez pas à me contacter pour trouver des thérapeutes compétents en détoxication homéopathique dans votre région.

Annexes:

Une réflexion au sujet de « Intoxication aux métaux: Le Titane »

  1. Ping : Quelques changements faciles pour sa santé et pour la planète | HURE Tom Ostéopathe D.O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *