Sportif

L’ostéopathie au service du mouvement

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut créer un déséquilibre de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant les performances.

Quand consulter ?

A titre préventif:

Osteo et equilibre des différentes pressions

Pour établir un bilan, préparer une épreuve. Dans le cas d’une préparation à une compétition, il sera conseillé de prendre rendez vous 2 semaines minimum avant, le but étant de laisser le corps s’adapter à son nouvel équilibre dans la vie de tous les jours ainsi que lors des entrainements.

A titre curatif:

Pour traiter les douleurs ou troubles, lorsqu’ils apparaissent et éviter de créer des compensations qui pourraient s’aggraver. Chez les sportifs, l’utilisation intensive de leurs corps favorise l’apparition de ces adaptations. Il faut donc être plus attentif à ces sensations douloureuses de manière à les traiter le plus tôt possible et en limiter les effets nocifs.

La recherche de performances:

Pour aider le corps à travailler au maximum de ses capacités. Des blocages ou tensions peuvent limiter certaines capacités du corps (respiration, étirement ou contractions musculaires, amortissement des contraintes) et donc stopper l’évolution sportive de l’individu. Un travail spécifique en ostéopathie l’aidera à utiliser son corps de manière optimale.

La récupération d’une blessure:

Suite à un traumatisme ou une blessure, le temps sera un facteur primordial au rétablissement. Cependant, un traitement ostéopathique favorisera la vitesse de récupération des tissus, limitera les risques de récidives et rééquilibrera le corps suite aux compensations mises en place pour lutter contre la douleur.

Cas pratique :Imaginons le cas d’un tennisman qui aurait subit un choc latéral au niveau des côtes. Le corps risque de s’adapter et de diminuer sa mobilité à ce niveau. Son mouvement de frappe de balle ne sera donc pas effectué selon la physiologie de l’articulation de son épaule (selon un mouvement dans l’axe exact de celle-ci). Cela pourra se traduire par des douleurs d’épaule, un Tennis Elbow (tendinite de la face latérale du coude) ou d’autres tendinites au niveau du membre supérieur, une baisse des performances due aux résidus de douleurs du choc et au blocage possible des amplitudes de respiration, des douleurs du cou, des cervicales et des dorsales provoquées par une contraction compensatrice des muscles du dos et notamment du trapèze…

Le travail de l’ostéopathe sera de déterminer la cause des différentes douleurs (ici le choc latéral) et de libérer, entre autre le grill costal, de manière à ce que le corps du patient retrouve un équilibre général et plus particulièrement son membre supérieur.