Femme enceinte

L’ostéopathie : de la grossesse à la récupération de l’accouchement

Faire un enfant n’est pas anodin dans la vie d’un couple, et encore moins dans la vie d’une femme. Un suivi régulier pendant cette étape lui permet de limiter les douleurs, d’être dans des dispositions optimales lors de son accouchement et par la suite de mieux récupérer.

pregnant-453197_640

La grossesse :

Le suivi ostéopathique concerne ici à la fois le bébé et la maman car leurs ressentis sont inter-reliés. Le changement hormonal apparaissant en début de grossesse et les contraintes engendrées par le bébé favorisent l’apparition de douleurs, notamment au niveau du bassin, du dos et du ventre ainsi que de troubles digestifs, respiratoires, urinaires. L’ostéopathe a pour but d’aider au relâchement des zones en restriction de mobilité pour permettre au bébé de prendre l’espace idéal et donc de se positionner au mieux pour la suite des événements. Les différents symptômes seront donc minorés par une répartition optimale des contraintes.

Une séance avant le dernier mois de grossesse est primordiale car l’ostéopathe va libérer le thorax ainsi que le bassin dont la mobilité est primordial pour le passage du bébé.

girl-18918_640Post-accouchement :

La récupération après la naissance passera par du repos dans un premier temps puis la rééducation du périnée (par le kinésithérapeute le plus souvent). Un traitement ostéopathique au bout de 1 à 2 mois sera intéressant afin de libérer les blocages et tensions engendrés par le traumatisme corporel de l’accouchement. La péridurale peut aussi provoquer des tensions au niveau du dos nécessitant un travail spécifique. Dans tous les cas, n’hésitez pas à solliciter votre ostéopathe pour faire un bilan afin de récupérer au mieux de cette étape.