Nourrisson

Pourquoi l’ostéopathe pour mon bébé?

Pour le nourrisson, le développement in-utéro et l’accouchement constituent les premiers traumatismes importants de sa vie. Un accouchement trop long ou trop court peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et leur développement. Les spatules ou les forceps, le cordon autour du cou sont autant de raisons de faire suivre son bébé par un ostéopathe.

A la naissance, le bébé conserve parfois des marques de cette étape: tête un peu déformée, crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Pourtant il en résulte souvent une ou plusieurs dysfonctions ostéopathiques pouvant générer des troubles fonctionnels.

Quand traiter votre nourrisson?

Souvent, il est dit qu’il faut emmener le bébé voir un ostéopathe le plus tôt possible. Rien ne sert de se précipiter lors de ses premiers jours de vie. Laissons le récupérer de l’accouchement et d’un environnement complètement différent du milieu intra-utérin.

Le meilleur moment pour venir consulter avec votre nourrisson est entre 3 et 12 semaines après sa naissance si rien de particulier ne semble le gêner.                           Des troubles évidents peuvent vous amener à consulter plus tôt.

Pour quelle(s) raison(s) aller voir un ostéopathe?

  • Cordon enroulé autour du cou ou autour d’un bras.
  • Accouchement effectué sous péridurale.
  • Travail trop long (plus de 8 heures) ou trop court (moins de 2 heures).
  • Grossesse gémelllaire.
  • Présentation en siège, par la face ou par le front.
  • Forte traction sur la tête du bébé ou appui important sur le ventre de la maman.
  • Emploi de spatules, ventouses ou forceps.
  • Prématurité.
  • Césarienne programmée ou non.
  • Souffrance fœtale, réanimation même légère du bébé.

Apprenez à observer votre bébé et à consulter quand:

  • Il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée.
  • Il est crispé (bras et/ou mains raides).
  • Il sursaute au moindre bruit et montre de petits tremblements.
  • Il est atone (tout mou) et a du mal à tenir sa tête (vers ses 3 mois).
  • Il pleure tout le temps.
  • Il dort très peu.
  • Il régurgite, ne digère pas , est agité pendant la tétée.
  • Il a du mal ou met beaucoup de temps à tétér.
  • Il use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique.
  • Il a une mauvaise position et/ou une asymétrie des hanches, des membres inférieurs ou des pieds.
  • Il met toujours un bras en arrière.
  • Il tourne toujours la tête ou dort toujours du même côté.
  • Il garde un strabisme de façon permanente.
  • Il présente des troubles ORL à répétitions (otites, bronchites, respirations bruyantes).

Un examen et un traitement très doux des différentes mobilités physiologiques (crâne, bassin, abdomen…) permettra de corriger les dysfonctions mineures à l’origine de beaucoup de ces maux.

Le suivi ostéopathique ne doit aucunement vous soustraire au suivi médical de votre enfant par le pédiatre ou le médecin. N’oubliez cependant pas d’apporter le carnet de santé lors de vos consultations chez n’importe quel  praticien.